Forum d'Entraide Généalogique du Québec

Bonjour !

L'entraide généalogique est une chose, une bonne chose même. Un forum est un lieu de partage de personnes ne se connaissant pas forcément, de milieux et de cultures différents, il n'en reste pas moins que la courtoisie est un élément essentiel à la bonne humeur du forum, un bonjour ou un merci ne coûte rien.

Hervé
Forum d'Entraide Généalogique du Québec

Forum spécialisé pour l'entraide généalogique au Québec

Message important
En vertu de la confidentialité et du respect des personnes, toutes informations ne respectant pas l'article 19 de la Loi sur les archives seront supprimés.
Voir Le code de déontologie dans la section Annonces générales.

Derniers sujets

» James Coghlan & Ann Dolan
Mar 26 Sep - 17:20 par Moi-Même

» famille LE VASSEUR DE NERE
Lun 6 Mar - 3:14 par ILAGOUTTE

» Mariage de Médard Champoux et d'Alma Roch
Dim 9 Oct - 20:44 par zazou

» mariage Carbonneau-Massicotte
Lun 22 Aoû - 14:55 par zazou

» Mariage Carbonneau-Thibodeau
Mar 16 Aoû - 21:59 par zazou

» Généalogistes sans frontières
Dim 24 Juil - 8:31 par tjacynthe

» Baptême de Marie-Claire Carbonneau
Jeu 16 Juin - 8:26 par zazou

» mariage Carbonneau-Guay
Mer 15 Juin - 7:57 par zazou

» Comment avez-vous connu ce forum ?
Mar 14 Juin - 19:08 par Jeanette Marie Borich


    Baptême sous condition

    Partagez

    SLétourneau
    Membre
    Membre

    Messages : 2
    Date d'inscription : 19/08/2014

    Baptême sous condition

    Message par SLétourneau le Mar 19 Aoû - 15:34

    Bonjour à tous,
    j'aimerais savoir si quelqu'un connaît le sens de l'annotaion ''baptisé sous condition'' dans les actes de naissance. Il est toujours spécifié que l'enfant est né du légitime mariage de monsieur untel et madame une tel. Alors qu'elles pouvaient être ses conditions?
    avatar
    gazaillegen
    Membre actif
    Membre actif

    Messages : 15
    Date d'inscription : 05/11/2014
    Localisation : Lanaudière
    Emploi/loisirs : Généalogie

    Re: Baptême sous condition

    Message par gazaillegen le Mer 5 Nov - 13:15

    Bonjour SLétourneau,

    Cette expression était utilisée lors de baptême d'enfant ondoyé à la naissance, soit par le médecin ou la sage-femme, ou autre personne présente à l'accouchement.
    On ondoyait à la naissance les nouveaux-nés qui paraissaient fragiles et qui risquaient de mourir avant d'être baptisés en bonne et due forme. Le prêtre devait indiquer ce fait dans l'acte de baptême.

      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 6:02